Accéder au contenu principal

C'est reparti pour 2013!

Nous sommes déjà à l'aube de la nouvelle saison. J'en profite pour vous souhaiter du succès dans vos projets sportifs et dans la vraie vie!

Aussi, j'espère sincèrement que vous aurez la santé qui vous permettra de tout faire!

De mon côté, je n'ai pas cru bon de faire ma traditionnelle revue de l'année à la fin de 2012. Je pense que mes réflexions de cet automne en cette page ont joué ce rôle.

2013 sera une très grosse année de sport pour moi. J'aime dire que c'est mon "année olympique". Ça me motive au fond!

Pourquoi cette expression? Parce que je continue mon chemin dans le triathlon amateur et j'aurai 24 ans en août, ce qui signifie que c'est ma dernière saison chez les 18-24 ans. Pas l'temps d'niaiser.

En gros, le plan devrait ressembler à l'année dernière:

- Courses de raquettes à neige en janvier et février pour reprendre la forme.

-Pentathlon des neiges fin février: Je serai en duo avec Jonathan Gaudreault dans la catégorie tandem masculin longue distance. Je me chargerai du vélo, de la course à pied et de la raquette alors que le célèbre maître-brasseur du Siboire fera le ski de fond et le patin de vitesse. Ça commence toujours bien l'année!

La décision de ne plus courir l'épreuve en solo s'explique par ma volonté de ne pas arrêter la natation durant deux mois car cet été, ce sera le tout pour le tout...

- L'arrivée du printemps, la vraie mise en forme et les premières épreuves de course à pied et de vélo dans la région où je vais me trouver et selon mes disponibilités.

- Ironman 70.3 Mont-Tremblant le 23 juin. Ayant terminé 3e l'an dernier, j'ai une chance réelle de prendre une place pour les championnats du monde 70.3 à Lake Las Vegas en septembre. Ce sera le gros test de la saison, pour voir si je suis sur la bonne voie pour le reste...

- Épreuves régionales de tous les sports au courant de l'été et surtout entraînement d'endurance intensif.

- Ironman Mont-Tremblant le 18 août au matin. Probablement le jour le plus important de ma vie à mes yeux jusqu'à maintenant.

Ma dernière chance avant longtemps d'obtenir ma place pour les championnats du monde à Hawaii en octobre. Plus besoin de cacher mes objectifs car j'ai eu la confirmation l'an dernier qu'ils étaient réalisables à court terme.

Côté personnel, après m'être tourné la langue 3000 fois avant de parler, j'ai décidé de laisser tomber les études à l'école du Barreau pour retourner travailler comme journaliste et j'ai trouvé du travail à Radio-Canada en Estrie.

Ceux qui ne me connaissent pas trouveront la manoeuvre étrange, mais rassurez-vous que c'est bel et bien ce que j'ai toujours voulu faire.

Cet automne en fut un de grand repos et de grosse réflexion. Après une bonne déprime suite à mon échec à Louisville, j'ai finalement passé par dessus et je suis prêt à attaquer mon 3e Ironman en 3 ans. Je peux d'ors et déjà annoncer que ce sera aussi mon dernier avant longtemps.

En effet, je vais prendre une bonne pause suite à cette saison et j'en profiterai pour faire plein de choses que j'ai écartées depuis un peu trop longtemps...

Mais d'ici là, 7 mois d'intensité, de focus, de souffrance et de plaisir!

Fini le bar et les devoirs. Hop dans la piscine.

GO BIG OR GO HOME

Commentaires

Anonyme a dit…
ADONIS!!!!!!
Anonyme a dit…
C'est vraiment un beau sapin de noël que tu as là.....
Il doit être là depuis...2006?

Anonyme a dit…
Let's GO mon couze t'es capable !!!

Posts les plus consultés de ce blog

Si je meurs frappé par une voiture

Ça y est, la neige est partie. Tous les cyclistes roulent dehors.
Dans mon esprit, une question presque morbide me revient maintenant à chaque printemps: Qui se fera tuer sur son vélo cette année?... 
La route appartient à tous et ces moments de liberté sont à nous. Svp ne nous en privez pas. Photo: Geoffroy Dussault
Si jamais je meurs frappé par une voiture, je serai une autre victime de l’inattention d’un conducteur, d’un texto ou même de l’alcool au volant. Ce sera peut-être en partie de ma faute, mais qui ne fait jamais d'erreur? En général, sur la route, les plus vulnérables n'ont pas droit à l'erreur.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dîtes-vous que c’était ma pire crainte, que j'y pensais à chaque jour. Mais il faut continuer à vivre, continuer à rouler.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dites-vous que j'ai pu voyagé un peu dans ma vie, que je considérais le Québec comme un endroit merdique pour pédaler. Nous côtoyons chaque jour des con…

Merci aux automobilistes

Je pense qu'on ne vous l'a jamais dit. 
Chaque jour du printemps, de l'été et de l'automne, nous sortons rouler. Vous êtes des milliers à nous contourner, à laisser 1, 2, 3 mètres de distance entre nous et votre voiture. 
Merci à la grande majorité des automobilistes qui nous permettent de pratiquer notre sport préféré en sécurité.
Dans un débat qui tourne en rond depuis des années entre les autos et les vélos, on oublie souvent que la plupart des automobilistes sont très courtois. Ils le font de bon coeur ou encore en pestant dans leur voiture contre les maudits bécyks. Mais ils ont assez de conscience sociale pour nous donner de l'espace, quelle que soit leur opinion sur le sujet.
MERCI
Je suis le premier à chialer contre les cyclistes imprudents quand j'embarque dans ma voiture. Pourtant, je passe des centaines d'heures sur mon vélo à chaque année depuis 15 ans. 
Chers collègues sur deux roues, vous remarquerez que les coups de klaxons, les frôlements d…

Le concours de graine

Et oui, c'est déjà le printemps et vous mourrez d'envie d'aller vous brûler les bronches en roulant avec vos amis, probablement à des vitesses moyennes plus élevées que dans un mois, quand vous vous serez calmé un peu.

La grande saison de l'affirmation cycliste est à nos portes. Pour l'occasion, l'éminent blogueur gris Mathieu Mathos le Baron Barre Tendre Bélanger-Barrette a préparé ce qui suit. Vous reconnaîtrez certainement votre groupe d'amis dans cet article style wikipedia definissant à merveille le concours de graine, version bike bien sûr.

Bonne lecture!
Le concours de graine
Par Mathieu Bélanger-Barrette
Définition: Compétition non-officielle consistant à démontrer qui est le meilleur durant une journée donnée.

Synonyme: Orgueil, Celui qui pisse le plus loin, Celui qui a les plus grosses couilles

Le concours de graine est une expression courante du vocabulaire sportif. Elle est spécifique au sexe masculin, non pas puisque réservée aux hommes, mais plu…