Accéder au contenu principal

Présentation des suits de feu!

Regardez-ça! 

On va tu être beaux et belles un peu avec nos costumes Apogee au Penthatlon des neiges?! On va se mettre sur notre 36 pour notre rendez-vous avec la souffrance ultime.

On y aperçoit tous les partenaires, Micro-brasserie Siboire, Boutique Le coureur, Tonictech et Kuota et bien entendu, à l'endos le slogan promotionnel de l'excellente bière InsPirAtion, une indian pale ale (IPA) servie au Siboire depuis peu.

Bref, j'ai été un bout sans écrire, j'arrête pas une seconde! La préparation pour le penthatlon a réellement débuté ce week-end pour moi, après l'achat du matériel manquant à bon prix à la boutique Le coureur. 

Samedi, au Mont-Orford, ce fut 15 km de vélo extérieur, immédiatement suivis de 5km de course à pieds et une bonne douzaine de ski de fond tout de suite après... :S C'ÉTAIT MALADE. 

Ce qui est bien dans tout ça, c'est le 20 onces de bières en gang après s'être défoncé à l'entraînement. L'équilibre, c'est pas juste d'avoir des bons abdos, vous savez!

Dimanche, c'était mes débuts en patin de vitesse avec de longues lames, à l'anneau de Bromptonville. Wow, quel feeling, ça va vraiment vite, surtout derrière P-O et Françis Morin.

 Vous comprendrez que j'ai des progrès immenses à faire dans tous ces sports (sauf le bike là, tsé). Je pense pouvoir faire un bon pas en avant d'ici le 28 février, un assez grand pas pour apprécier ma première expérience, c'est mon but dans toute cette aventure.

Bref, une belle fin de semaine pleine de "nouveaux stress", comme dirait Jude. La capacité de changer de sport aisément, être efficace après chaque transition, voilà ce qu'on entraîne pour être dans le coup du début à la fin de cette rude épreuve. 

Parce qu'entre nous, disons que 15 km de vélo, suivis de 6 km de course à pieds, suivis de 9 km de ski de fond, la même distance en patin et pour finir un 6 kilomètres de raquettes, ça va faire tout un amalgame de douleurs différentes pour nos pauvres muscles... Faudra garder le rythme :D 

Bref, un très beau défi pour ne pas voir passer l'hiver. Un seul regret jusqu'à date: je n'ai pris aucune photos des crinqués qui s'entrainent! Ça viendra.

À part ça, et bien durant la semaine je vais à l'école (...) et  me concentre à préparer ma saison de bike. Ça va bien jusqu'à maintenant.

 Première course le 6 février, sur la piste aux Winter Nationals, à London en Ontario. J'y vais pour l'expérience, ça va être bien de pédaler un peu et d'essayer ma bécane Fuji track pro!

Les pros, eux sont déjà dans la saison 2010 depuis samedi. Toujours intéressant, cette période de l'année où l'on voit les coureurs avec les nouveaux équipements et bien entendu, on a jamais aucune idée de qui va gagner le fameux Tour down under!

Comme l'an passé, le prix du plus beau nouveau maillot d'équipe pro est décerné en cette page. Je dois dire qu'Astana gagne le concours cette année. Autant le kit était laid ces deux dernières années, autant cette fois-ci je trouve ça superbe. Surtout avec les vélos Specialized agencés, c'est super.

Garmin-Transition est encore mon préféré par contre. Voilà, on ne reparlera plus de matériel ni de maillots jusqu'en 2011. Mon effort annuel est fait.
 
Vous remarquerez que j'ai enlevé mon compteur de visiteurs, qui ouvrait des publicités à chaque clic... J'ai pu voir qu'environ 500 personnes lisent chacun de mes textes dans les jours suivant leur publication! Merci beaucoup, je vais tenter de continuer mon travail. Je pense à intégrer le vidéo à tout ça. Ça viendra!!

En terminant, si vous voulez changer de sujets, je vous suggère le blogue de mon frère Maxime qui fait une session de Génie civil à l'étranger, en Californie plus précisément. Pauvre ptit, vous allez voir il fait pitié! Mettez ça dans vos favoris, il va sûrement avoir de belles sorties de vélo à raconter d'ici peu.

On sreparle

D'ici là, mangez des légumes!

Commentaires

Anonyme a dit…
Salut David!
Très bel ensemble, j'aimerais bien en avoir un mais...
De plus, j'ai bien hâte d'aller découvrir cette micro-brasserie "Le Siboire" à Sherbrooke.
Donne moi les détails de la compétition de la fin février!
Je vois que tu es très occupé, n'oublie pas l'Université!
Anniexxx
Diane a dit…
Contente de voir que tu as eu le temps d'écrire de nouveau. C'est bien que tu invites les "visiteurs" à aller voir les textes de Maxime. BRAVO! Bonne idée car sincèrement vous êtes 2 beaux exemples de jeunes hommes! Annie et Luc peuvent être TRÈS FIÈRES de vous deux et je sais qu'ils le sont.
Bon sang! Où tu trouve le temps pour les études? Té pas fatigué après tous ces kilomètres de je ne sais plus quoi... Je suis toujours fière de toi.

Posts les plus consultés de ce blog

Si je meurs frappé par une voiture

Ça y est, la neige est partie. Tous les cyclistes roulent dehors.
Dans mon esprit, une question presque morbide me revient maintenant à chaque printemps: Qui se fera tuer sur son vélo cette année?... 
La route appartient à tous et ces moments de liberté sont à nous. Svp ne nous en privez pas. Photo: Geoffroy Dussault
Si jamais je meurs frappé par une voiture, je serai une autre victime de l’inattention d’un conducteur, d’un texto ou même de l’alcool au volant. Ce sera peut-être en partie de ma faute, mais qui ne fait jamais d'erreur? En général, sur la route, les plus vulnérables n'ont pas droit à l'erreur.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dîtes-vous que c’était ma pire crainte, que j'y pensais à chaque jour. Mais il faut continuer à vivre, continuer à rouler.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dites-vous que j'ai pu voyagé un peu dans ma vie, que je considérais le Québec comme un endroit merdique pour pédaler. Nous côtoyons chaque jour des con…

Merci aux automobilistes

Je pense qu'on ne vous l'a jamais dit. 
Chaque jour du printemps, de l'été et de l'automne, nous sortons rouler. Vous êtes des milliers à nous contourner, à laisser 1, 2, 3 mètres de distance entre nous et votre voiture. 
Merci à la grande majorité des automobilistes qui nous permettent de pratiquer notre sport préféré en sécurité.
Dans un débat qui tourne en rond depuis des années entre les autos et les vélos, on oublie souvent que la plupart des automobilistes sont très courtois. Ils le font de bon coeur ou encore en pestant dans leur voiture contre les maudits bécyks. Mais ils ont assez de conscience sociale pour nous donner de l'espace, quelle que soit leur opinion sur le sujet.
MERCI
Je suis le premier à chialer contre les cyclistes imprudents quand j'embarque dans ma voiture. Pourtant, je passe des centaines d'heures sur mon vélo à chaque année depuis 15 ans. 
Chers collègues sur deux roues, vous remarquerez que les coups de klaxons, les frôlements d…

Si la route ne suffit plus

Nous vivons dans un monde moins périlleux qu'autrefois. Pour nous qui lisons ces lignes, plusieurs choses si précieuses il y a un siècle sont aujourd'hui acquises; avoir un travail valorisant, manger à sa faim, pratiquer des loisirs, etc.

Si bien qu'on s'invente parfois des problèmes. Les grandes maladies infectieuses du passé ont laissé place à la déprime, au syndrome du gazon plus vert chez le voisin. 
À quelque part, si la survie nous garde vivant, la facilité semble nous tuer.
Donc on se met dans la misère pour se sentir en vie. Côté vélo, même si on peut dire que la situation s'est améliorée depuis que les pays modernes ont commencé à asphalter les routes il y a des décennies, allez comprendre pourquoi on les fuit maintenant pour retourner rouler sur la gravelle. 
Tout s'explique. Combien de nos sorties de vélo furent sans histoire? On roule souvent les mêmes parcours, près de chez soi. Si beaux mais si prévisibles à la fois.
C'est pourquoi l'hiver…