Accéder au contenu principal

Si boire t'essoufle, prends une InsPirAtion


- Ça fait déjà quelques années que le Penthatlon des neiges est LE rassemblement hivernal pour les sportifs d'endurance québécois. Superbe épreuve, à un bon moment de l'année pour tout le monde. Un beau mélange des "cultures", le défi de la polyvalence à l'état pur. Plusieurs athlètes de Sherbrooke s'y rendent chaque année, mais de façon individuelle.

En 2010, tout le monde du coin se met ensemble dans l'équipe Siboire. Peut-être que les gars de Québec ont la plus belle course et qu'ils la gagnent chaque année, mais sachez que cette année, nous autres, les Sherbrookois, on va arriver fin prêts, en gang, avec nos suits de feu!!!

À l'endos de notre costume, Le nouveau slogan "Si boire t'essoufle, prends une InsPirAtion", pour faire la pub de la nouvelle IPA (indian Pale Ale) récemment arrivée au siboire.
Pour quelques 250 dollars, les membres du club ont l'ensemble complet et l'inscription au penthatlon payée, ainsi qu'une superbe soirée à Québec pour conclure le tout!

Tout cela ne serait pas possible sans l'appui de quatre compagnies qui s'investissent dans le projet. Elle contribuent au succès de l'entreprise en fonction de leur domaine d'expertise: La boutique Le coureur, c'est la place pour la course à pieds à Sherbrooke. Kuota fournira des vélos de cyclocross alors que la micro-brasserie Siboire sera le lieu de rassemblement.

Tonictech s'est chargé de produire un site internet qui servira surtout à faire les liens sur les différentes pages Facebook et Twitter pour avoir les dernières nouvelles et surtout, connaître l'horaire des entraînements, ouverts à tous ceux qui veulent s'améliorer.

C'est ben beau tout ça, mais reste l'entraînement! C'est là toute la beauté du projet, tout le monde se réuni, fini l'individualité. On se crinque, chacun ses forces et ses faiblesses. On va bien rire et s'éclater la gueule pour être des fusées le 28 février prochain.

Attention, personne n'est prêt. Nous avons quelques gros chevaux dans l'équipe qui sont même prêts à vous prendre du temps dans la transition s'il le faut!!

J'ai hâte...

- Un autre regroupement intéressant, celui de l'équipe Tourdequébec, dont j'ai parlé il y a quelques temps ici. Les gars ont l'air de vivre un maudit beau trip.

Un trip dans tous les sens du terme: Les succès (maillot meta volante, 5e place de Jean-Michel, Charles "hoho" Thibault en échappée) mais aussi les aventures plus ou moins agréables, soient les chutes, les vols et la bouffe identique à chaque jour. Je vous épargne les détails, vous êtes au courant.

Interessant de voir que Charles Brassard a fait le voyage pour nous offrir résumés et photos à chaque jour. Moi j'aime ça, avoir des nouvelles :D Bref, l'équipe Tourdequébec s'organise et ça devient de plus en plus intéressant comme projet. Quant à moi, je suis le "chokeu" par excellence, a refusant d'aller au Costa Rica ces deux dernières années. Un jour j'espère, si je finis par en finir avec l'école...


- L'équipe canadienne de piste prend ses gallons elle-aussi! Vraiment, j'ai été impressionné par les performances de l'équipe canadienne. Je ne m'attendais pas à ça... de toute façon je connais rien dans la piste. On aura l'occasion d'en reparler. Une entrevue est prévue avec Stéphane Cossette, le jour où on va être sur msn en même temps...

- Moi aussi, je vais embarquer sur la piste bientôt. J'ai trouvé ma bécane de rêve sur Ebay et je l'ai reçu une semaine plus tard. Voici le cadre avec moi en chest, désolé j'ai oublié de m'habiller. Venaient en prime trois plateaux avants et six braquets arrières et tout cela à bon prix, je suis bien content et j'ai hâte au 6 février pour aller apprendre à la dure aux Winter Nationals!!

- J'ai changé les couleurs de mon blogue. Semble que les couleurs des fêtes font mal aux yeux, voyons ce qu'il en est des couleurs du Siboire maintenant. :D

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. Joyeux Noël et soyez prudent sur les routes.

@+

Commentaires

Anonyme a dit…
Salut David!
Félicitations les couleurs de ton blog sont très belles...
Belle publicité pour le SIBOIRE, tant mieux si tout fonctionne bien pour votre organisation pour votre activité hivernale.
Finalement, le cadre de ton nouveau vélo est beau, mais effectivement tu n'a pas beaucoup de vêtements sur toi ...
Espérons que tu arriveras pour le 24....
Anniexxx

Posts les plus consultés de ce blog

Si je meurs frappé par une voiture

Ça y est, la neige est partie. Tous les cyclistes roulent dehors.
Dans mon esprit, une question presque morbide me revient maintenant à chaque printemps: Qui se fera tuer sur son vélo cette année?... 
La route appartient à tous et ces moments de liberté sont à nous. Svp ne nous en privez pas. Photo: Geoffroy Dussault
Si jamais je meurs frappé par une voiture, je serai une autre victime de l’inattention d’un conducteur, d’un texto ou même de l’alcool au volant. Ce sera peut-être en partie de ma faute, mais qui ne fait jamais d'erreur? En général, sur la route, les plus vulnérables n'ont pas droit à l'erreur.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dîtes-vous que c’était ma pire crainte, que j'y pensais à chaque jour. Mais il faut continuer à vivre, continuer à rouler.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dites-vous que j'ai pu voyagé un peu dans ma vie, que je considérais le Québec comme un endroit merdique pour pédaler. Nous côtoyons chaque jour des con…

Merci aux automobilistes

Je pense qu'on ne vous l'a jamais dit. 
Chaque jour du printemps, de l'été et de l'automne, nous sortons rouler. Vous êtes des milliers à nous contourner, à laisser 1, 2, 3 mètres de distance entre nous et votre voiture. 
Merci à la grande majorité des automobilistes qui nous permettent de pratiquer notre sport préféré en sécurité.
Dans un débat qui tourne en rond depuis des années entre les autos et les vélos, on oublie souvent que la plupart des automobilistes sont très courtois. Ils le font de bon coeur ou encore en pestant dans leur voiture contre les maudits bécyks. Mais ils ont assez de conscience sociale pour nous donner de l'espace, quelle que soit leur opinion sur le sujet.
MERCI
Je suis le premier à chialer contre les cyclistes imprudents quand j'embarque dans ma voiture. Pourtant, je passe des centaines d'heures sur mon vélo à chaque année depuis 15 ans. 
Chers collègues sur deux roues, vous remarquerez que les coups de klaxons, les frôlements d…

Si la route ne suffit plus

Nous vivons dans un monde moins périlleux qu'autrefois. Pour nous qui lisons ces lignes, plusieurs choses si précieuses il y a un siècle sont aujourd'hui acquises; avoir un travail valorisant, manger à sa faim, pratiquer des loisirs, etc.

Si bien qu'on s'invente parfois des problèmes. Les grandes maladies infectieuses du passé ont laissé place à la déprime, au syndrome du gazon plus vert chez le voisin. 
À quelque part, si la survie nous garde vivant, la facilité semble nous tuer.
Donc on se met dans la misère pour se sentir en vie. Côté vélo, même si on peut dire que la situation s'est améliorée depuis que les pays modernes ont commencé à asphalter les routes il y a des décennies, allez comprendre pourquoi on les fuit maintenant pour retourner rouler sur la gravelle. 
Tout s'explique. Combien de nos sorties de vélo furent sans histoire? On roule souvent les mêmes parcours, près de chez soi. Si beaux mais si prévisibles à la fois.
C'est pourquoi l'hiver…