Accéder au contenu principal

Explications et Charlevoix

Premièrement, mes propos tenus mercredi soir en cette page représentent une école de pensée que plusieurs sportifs partagent avec moi. Je tiens quand même à dire, d'entrée de jeu, que ceux-ci n'engagent que moi.

J'ai appris que mes propos ont énormément choqué et déçu des bénévoles de ma région. Je suis désolé d'apprendre ça et je peux comprendre cette frustration. J'ai été impliqué par le passé comme entraîneur et secrétaire du conseil exécutif de mon club de vélo de montagne. Je dois avouer que moi non plus, je n'aimerais pas voir tous mes efforts se faire critiquer ainsi. Et ça m'est déjà arrivé...

Mes parents ont toujours insisté pour que je respecte le travail bénévole des commissaires et autres. Je vois maintenant que certains parents vont me prendre comme l'exemple à ne pas suivre parce que je suis irrespectueux... Je ne pense pas que c'est ce que je suis vraiment, mais je suis aussi conscient que c'est l'image que je dégage aux yeux de plusieurs en ce moment.
 
L'athlète devient parfois égoïste et ne se rend parfois plus compte qu'il ne se souci plus des autres et des efforts qu'ils déploient eux aussi. Ça peut devenir délicat quand la personne a un blogue, une vitrine qui lui permet de dire ce qu'il pense (pour le meilleur et pour le pire) alors que ceux qui ne sont pas d'accord n'ont rien pour se défendre, hormis de pouvoir me nuir grandement dans le futur.

Je comprend la frustration de ces valeureux bénévoles, mais je ne comprend pas plus leur décision de nous exclure et je n'accepte pas les faits qu'on nous a reproché mercredi soir. Stéphane et Simon ont particulièrement été visés et je ne croient pas qu'ils méritent cela. Je ne regrette pas d'avoir couru ni d'avoir dit ce que je pensais, mais je crois que ce n'est plus d'intérêt plublic. 

Par respect pour les objectifs de développement que les responsables ont ciblés en établissant leur calendrier, je ne me présenterai plus jamais à ces courses. Je ne veux plus projeter l'image que je crois projeter actuellement, parce que ce n'est pas moi. 

Je ne suis pas parfait du tout. J'ai une grande gueule, je dit trop ce que je pense et je ne réécrirai probablement plus sur mon blogue à cause de ça, mais je ne suis pas du genre à insulter les commissaires, on ne m'y prendra plus. 

Je vais rester sur le bord de la route même si j'aime bien prendre part aux courses de vélo, n'importe lesquelles, c'est mon trip!

Dommage qu'on accorde autant d'importance à ce que j'écris ici et qu'on l'interprète autant. Ce n'était qu'un blogue, non pas un site internet crédible et légiféré, pour raconter mes expériences à ma famille et mes amis. J'étais un coureur low-profile qui parlait pas trop et qui ne dérangeait pas, je pense à le redevenir.

 J'assume le fait que je commence à dévier du sujet parfois. On verra pour la suite, ça sera plus modéré si suite il y a. J'aime pas la modération, c'est hypocrite. Par contre, je commence à réaliser que j'ai beaucoup plus à perdre qu'à gagner en partageant mon univers cycliste avec vous. On me reproche de critiquer des bénévoles... mais en me reprochant cela, ces gens critiquent le volontaire que je suis. 

On me dit de rester humble, mais ceux qui me connaissent bien savent comment je me sous-estime et ils travaillent à éliminer mon manque de confiance sur un vélo en course. Tout cela est contradictoire, c'est pourquoi je me dis que ce blogue ne me ressemble plus.

Je verrai si j'ai encore le goût de continuer. Place au bike pour le moment.

C'est Charlevoix ce week-end! Une épreuve qui n'a jamais tourné en ma faveur. J'avais bien marché chez les juniors durant la journée du samedi. C'était ma première course par étape et j'étais pas prêt pour le dimanche, Oh non! 

Pour ce qui est de l'an dernier, et bien je n'aurais peut-être pas dû me présenter. J'ai fini dans les derniers à chaque épreuve et c'était vraiment pas la grande forme. Alexandre Lavallée, me sachant très malade, m'avait suggéré de venir quand même si j'en avais envie. Je ne le regrette quand même pas, c'est toujours bon de faire la distance, comme il me disait.

Espérons que cette année sera un peu mieux même si je ne suis pas encore au top. Je ne ferai pas de pronostics, seulement de mon mieux et même plus ;). On a de bons leaders à aider pour la gagne, je pense que ça va se résumer à ça pour moi :)

J'ai hâte

Commentaires

Anonyme a dit…
Un blog sert à raconter sa vie entre autre. Mais pourquoi linker ton blog sur VÉLO NOUVELLES??

Les gents en ont rien à faire de ta vie David! Ça n'a aucun intérêt et lien avec le but de ce site! Sincèrement on en a rien à foutre que t'es roulé 4h mercredi passé!!!

Je n'ai absolument rien contre toi mais si tout les coureurs amateurs du québec commencent à linker leur blog et raconter leur vie personnelle sur ce site, ce sera une vrai poubelle!

Merci
Mitch a dit…
Rien de plus choquant qu'un anonyme qui critique sans signer. Tu sais que tu peux obliger les gens laissant des commentaires à avoir un profil!!

La critique sert généralement à aller de l'avant, tant et aussi longtemps qu'elle reste dans le respect de tous et chacun. Si ton auditoire augmente, tu dois nécessairement être plus prudent à ce niveau en t'assurant d'avoir l'argumentation. EN tant que journaliste, j'imagine que tu dois connaître les règles associées.

Personnelement, je trouve intéressant de lire les opinions d'un coureurs sur un blogue. Si les gens se foutent de ta sortie de 4h, fine, ils ont juste à lire autre chose. C'est vraiment une belle vitrine pour s'exprimer et en profiter pour faire avancer les choses et les améliorer. Mais dans n'importe lesquelles circonstances, lancer un débat n'est pas toujours chose facile. Je t'incite à continuer. La majorité des journalistes ont leur propre blogue!! Jase avec JF Racine, un coureur d'expérience-journaliste, il pourrait probablement te conseiller!!

Lâche pas mec!
Charly Vives a dit…
Petit message au champion qui a commenté de façon anonyme.

Si tu en as vraiment rien a foutre de sa vie, regarde sur le haut de ton ecran a droite, il y a une croix. Clique dessus et tu vas fermer internet. Ca marche bien d'habitude. Ou sinon, tu peux toujours regarder a gauche de ta page et appuyer sur backspace pour revenir a la page d'avant. Ou vraiment si tu es lache, tu peux toujours ecrire un message anonyme.

Lache pas mon Dave, il torche ton blog :)
WebMaster a dit…
Héhé Pauvre Cave...
Hey duff, si t'aime écrire sur ton blog, continu, les autre y peuve rien mec.. quil naime pas sa ou trouve sa degeu on sen fou, pck peu importe ya du monde qui aime te lire don moi , fek les vireux de marde anonyme plus haut stun esti de cave... change pas pour lui!

Oui c'est desolant, les critiques que tu resois qui sont Gratuite selon moi car c'etais une discrimination envers la personne et non enver le fait que tu sois un cycliste d'élites.. Une course c'est fait pour s'amuser et s'amélioré.. pas pour Avoir un peleton lent...!

Lache pas la patate, met les effort a la bonne place et un jour tu sera bien recenonne, ds la cyclisme ou entant que journaliste...

Bye
Max Maltais a dit…
Hey Salut Dave,

Moi en tant que frère je veux que tu continues à écrire sur ton blog car ça nous permet de garder contact et de savoir ce qui passe dans ta vie. Pour le commentaire de Anonyme et bien un site comme véloptimum.net a un Webmaster qui s'OCCUPE et DÉCIDE de mettre en ligne ce qu'il veut sur le site et si le blod de David se retrouve sur ce site c'est bien selon le bon vouloir du dit Webmaster.

Désolé mais on plaît à certaines personnes, on ne plaît pas à d'autre et c'est bien comme cela.

Et ... Dave on se voit en fin de semaine dans les bosses de Charlevoix probablement plus au début du parcours q'à la fin hahaha

Vive le bike !!!

Merci !
Guillaume a dit…
Désolé mais moi ça m'intéresse de savoir que David s'est défoncé comme un forcené sur un vélo pendant 4h. Ça m'intéresse parce que je suis passionné de vélo et c'est le genre de chose qu'on aime partager entre cycliste de n'importe quel calibre.

Ton blog commence a être populaire et ça serait une erreur de tout arrêter. Continue ton bon travail c'est super intéressant de te lire !!!
Louis M a dit…
Personellement, je n'ai pas été à au critérium à Jonquière n'a donc pas vu et entendu les fait. Par contre je considère que les commentaires que tu as fait le concernant n'était pas déplacé. Tu as dit ton opinion et c'est bien à ça que sert un blog. Bien sur, certain peuvent trouver déplaisant ou se sentir visé par certains commentaires c'est peut-être parce qu'ils ont peur de connaitre d'autres opinions que la leur. Dailleurs, dans ce cas-ci, ton opinion était bien argumenté et ne versait pas dans les attaques personnels.

Continue ton boulot. Un peu de critique signifie que tes mots veulent dire quelques choses.
Anonyme a dit…
Sa doit faire un mois que je viens lire tes artices sur ton blog David et une des raisons pour lesquelles je le fait c'est que je trouve justement que tu reste toujours humble dans tes propos et tu ne te pense pas meilleurs que les autres et moi sa m'interesse de savoir que tu a rouler 4h dans ta journé ou bien écouté le film overcomming.. si le gros colons en haut n'aime pas lire ton blog il a juste à lire les articles sur les bixis dans les vélonouvelle ou bien de prendre son bike et daller rouler 4 heure comme sa quand il verra des seniors 1-2 arrivé au départ de sa course régional où tout le monde laisse leur sacoche de selle apres leur bike, il sera p-e capable de faire un tour dans le peleton.
CharlesP a dit…
Bon blog, j'emmerde tes détracteurs, continue a écrire pour ceux qui ont du plaisir a te lire!
Anonyme a dit…
Lâche pas mon Dave.
Si j'avais ta motivation j'aurais pas passé ma journée à mangé 1L de crème glacé REESE aujourd'hui acheté en spécial (2$) à la succurcale Maxi de Sept-Îles. Je serais sorti en biiiiiiikkkke comme dirais Dom et toi.

Bonne chance dans les buttes.

JS qui mange beaucoup plus que 4 déserts par jour!
GnAGNAGNA!
Évelynee a dit…
Ahh yen a qui sont frustré sur ton blog David =P moi jtrouve ça drôle et t'écris bien en plus, faut pas tu lâches =)
moi je trouve le blogue vraiment interessant et si il faut s'en faire pour des anonymes frustré ben on va sen faire longtemps parceque ya toujours du monde qui sont pas daccord avec nous. Au nombre de chose inutile qu'on retrouve sur internet, une de plus ou une de moi, pourvu que sa interesse de monde.
let rise sti!
lastchance a dit…
À quand une mise-à-jour?

Je trouve que ça traîne... Je veux savoir les dessous derrière l'attaque du trépied à Charlevoix!

Posts les plus consultés de ce blog

Si je meurs frappé par une voiture

Ça y est, la neige est partie. Tous les cyclistes roulent dehors.
Dans mon esprit, une question presque morbide me revient maintenant à chaque printemps: Qui se fera tuer sur son vélo cette année?... 
La route appartient à tous et ces moments de liberté sont à nous. Svp ne nous en privez pas. Photo: Geoffroy Dussault
Si jamais je meurs frappé par une voiture, je serai une autre victime de l’inattention d’un conducteur, d’un texto ou même de l’alcool au volant. Ce sera peut-être en partie de ma faute, mais qui ne fait jamais d'erreur? En général, sur la route, les plus vulnérables n'ont pas droit à l'erreur.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dîtes-vous que c’était ma pire crainte, que j'y pensais à chaque jour. Mais il faut continuer à vivre, continuer à rouler.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dites-vous que j'ai pu voyagé un peu dans ma vie, que je considérais le Québec comme un endroit merdique pour pédaler. Nous côtoyons chaque jour des con…

Merci aux automobilistes

Je pense qu'on ne vous l'a jamais dit. 
Chaque jour du printemps, de l'été et de l'automne, nous sortons rouler. Vous êtes des milliers à nous contourner, à laisser 1, 2, 3 mètres de distance entre nous et votre voiture. 
Merci à la grande majorité des automobilistes qui nous permettent de pratiquer notre sport préféré en sécurité.
Dans un débat qui tourne en rond depuis des années entre les autos et les vélos, on oublie souvent que la plupart des automobilistes sont très courtois. Ils le font de bon coeur ou encore en pestant dans leur voiture contre les maudits bécyks. Mais ils ont assez de conscience sociale pour nous donner de l'espace, quelle que soit leur opinion sur le sujet.
MERCI
Je suis le premier à chialer contre les cyclistes imprudents quand j'embarque dans ma voiture. Pourtant, je passe des centaines d'heures sur mon vélo à chaque année depuis 15 ans. 
Chers collègues sur deux roues, vous remarquerez que les coups de klaxons, les frôlements d…

Si la route ne suffit plus

Nous vivons dans un monde moins périlleux qu'autrefois. Pour nous qui lisons ces lignes, plusieurs choses si précieuses il y a un siècle sont aujourd'hui acquises; avoir un travail valorisant, manger à sa faim, pratiquer des loisirs, etc.

Si bien qu'on s'invente parfois des problèmes. Les grandes maladies infectieuses du passé ont laissé place à la déprime, au syndrome du gazon plus vert chez le voisin. 
À quelque part, si la survie nous garde vivant, la facilité semble nous tuer.
Donc on se met dans la misère pour se sentir en vie. Côté vélo, même si on peut dire que la situation s'est améliorée depuis que les pays modernes ont commencé à asphalter les routes il y a des décennies, allez comprendre pourquoi on les fuit maintenant pour retourner rouler sur la gravelle. 
Tout s'explique. Combien de nos sorties de vélo furent sans histoire? On roule souvent les mêmes parcours, près de chez soi. Si beaux mais si prévisibles à la fois.
C'est pourquoi l'hiver…