Accéder au contenu principal

No chain!


J'ai si bien dormi après ce bunkage jeudi!

Deux heures de pur bonheur inconscient et je me relève pour une longue soirée à regarder mon enquête sans vouloir en écrire les dernières lignes. Je me décide finalement à 22h30. Une demie heure plus tard, j'ai terminé mon dernier devoir de Cégep.

Byebye les homeworks gâcheurs de soirée et de fin de semaine, on se revoit en septembre. 

Vendredi fut une longue journée tranquille, je parle ici de la journée et non de la soirée. Passage à l'école en matinée pour remettre l'enquête (avec l'heure et demie d'autobus incluse svp.). Achat de chemise et cravate et coupe de cheveux et me voila parti pour mon bal de finissants!

Une fois sur place l'alcool coule à flots comme prévu et on a bien rit comme la photo vous le montre! On a plus l'air d'une bande de débiles par contre...

Ce matin, lever exceptionnel à 10h00. Cela faisait bien deux mois que je ne m'étais levé plus tard que 8 heures. Discipline, quand tu me tiens...

Le temps de déjeuner et boire de l'eau (!), je repars sur le bicyk pour 3 heures avec Mathieu Boily-Tremblay, notre machine régionale de mountain bike qui a toujours autant de difficulté sur route. Sur ce, il ne va très vite dans les montées du Parc des Laurentides et je l'attend. Ça donne donc un maigre 75 km assez relax. Mathieu peut cependant se consoler grandement, il est fort dans ses courses de VTT. Peut-être pas un champion de l'entraînement (surtout sur route) mais le gars pousse des watts, je l'ai appris à mes dépends par le passé.

Sur ce, ne reste qu'une sortie de 2 heures tranquille demain après le spinning excité du matin. La semaine qui débute lundi sera relaxe côté training. Une fois les épreuves synthèses de programme et le spinning terminés mercredi, je quitte jeudi matin vers Montréal pour rejoindre mon équipe et on dé)*(%$#(&# dans le sud.

J'y rencontrerai probablement plus d'opposition cycliste, parce que depuis que je me suis remis à la bicyclette, je n'ai pas beaucoup souffert dans la roue d'un autre et ce, en dépit d'une réduction de l'entraînement cet hiver et une absence d'activité sportive et un abus de dessert à l'automne.

Bref, je sais pas ce qui se passe avec mes jambes cette année. No chain!!

Le repos aussi, c'est important, voilà pourquoi j'écoute ce soir une comédie, pour faire changement de ma soirée de fou d'hier.

bonne nuit

1130 km

Commentaires

Charles a dit…
Présentement y doit faire plus chaud au lac qu'en Virginie, y fait juste mouillé icitte.

Yoyo
Globe-Trotteur Tibo
Anonyme a dit…
y doit faire moin chaud qu'ici pcque jai des coup de solieil partout
yoyoy
baleine cossette
David Maltais a dit…
en tk aujourd'hui il fait beau en mmmprêêêêêtre!!

yoyo
ptit gros maltais d

Posts les plus consultés de ce blog

Si je meurs frappé par une voiture

Ça y est, la neige est partie. Tous les cyclistes roulent dehors.
Dans mon esprit, une question presque morbide me revient maintenant à chaque printemps: Qui se fera tuer sur son vélo cette année?... 
La route appartient à tous et ces moments de liberté sont à nous. Svp ne nous en privez pas. Photo: Geoffroy Dussault
Si jamais je meurs frappé par une voiture, je serai une autre victime de l’inattention d’un conducteur, d’un texto ou même de l’alcool au volant. Ce sera peut-être en partie de ma faute, mais qui ne fait jamais d'erreur? En général, sur la route, les plus vulnérables n'ont pas droit à l'erreur.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dîtes-vous que c’était ma pire crainte, que j'y pensais à chaque jour. Mais il faut continuer à vivre, continuer à rouler.
Si jamais je meurs frappé par une voiture, dites-vous que j'ai pu voyagé un peu dans ma vie, que je considérais le Québec comme un endroit merdique pour pédaler. Nous côtoyons chaque jour des con…

S'améliorer sans s'entraîner, 1ere partie: La lecture

Comme athlète, nous devons toujours nous améliorer. 
Avec les années, c'est difficile. Qu'est-ce qui arrive quand on a fait le tour d'un ou de plusieurs sports?
Pour ma 17e saison de sport d'endurance, je voulais faire ça différent, ou pas du tout. 
M'entraîner plus ou mieux? Non... plutôt l'inverse.

Laissez tomber vos capteurs de puissance et autres gadgets futiles. Seul votre esprit est requis ici.
DOSSIER SPÉCIAL: S'AMÉLIORER SANS S'ENTRAÎNER
Première partie: La lecture 👀

Le marketing sportif d'aujourd'hui nous enseigne que l'on peut toujours en faire plus. Ceux qui travaillent plus fort gagneront. Mais qu'arrive-t-il quand la motivation et la discipline ne sont pas un problème? Qu'est-ce qui se passe quand te lever du divan est plus une délivrance qu'une pénitence? Et bien tu t'entraînes tout le temps, parfois trop.
Une bonne soirée d'automne 2017 autour de quelques verres de disaronno, l'éminent Mathos Mélangé-B…

S'améliorer sans s'entraîner, 2eme partie: La jachère

Comme athlète, nous devons toujours nous améliorer. 
Avec les années, c'est difficile. Qu'est-ce qui arrive quand on a fait le tour d'un ou de plusieurs sports?
Pour ma 17e saison de sport d'endurance, je voulais faire ça différent, ou pas du tout. 
M'entraîner plus ou mieux? Non... plutôt l'inverse.

Laissez tomber vos capteurs de puissance et autres gadgets futiles. Seul votre esprit est requis ici.
DOSSIER SPÉCIAL: S'AMÉLIORER SANS S'ENTRAÎNER
Deuxième partie: La jachère

La jachère est un terme d'agriculture qui réfère au repos des terres agricoles. Les fermiers laissent toujours un secteur vacant durant une saison, sans y cultiver quoi que ce soit. C'est l'occasion pour la terre de reprendre des forces, de combler le manque en sels et minéraux etc.

En sport d'endurance, tout ce qui est prescrit, ce sont quelques semaines de repos par année. Ça dure entre 5 et 7 jours. On te donne un off-season de 3 semaines en octobre ou novembre et p…